Rechercher

Je montre à l'extérieur ce que je suis à l'intérieur... par le relooking!!

Mis à jour : mars 12

Projet ambitieux que d'oser montrer à l'extérieur ce que je suis à l'intérieur me direz-vous!!! Comme je vous comprends.

En réalité, je souhaite vous parler d'un de mes outils chouchou: le conseil et la valorisation de l'image de soi.

Nous avons tous été frappés par ce phénomène de mode incarné depuis une quinzaines d'années par une célèbre Brésilienne pétillante. Parfois même scandalisés pour certains par des transformations radicales nommées "relooking".

Pour celles et ceux qui me connaissent, j'entends déjà les réactions vives: "mais Cécile t'as pété les plombs ou quoi?" En fait pas du tout, et je vous explique tout ça maintenant.

ORIGINE DU CONSEIL EN IMAGE...

La naissance:


- Il y a 60 000 ans environ, le refroidissement du climat obligea les hommes à protéger leur corps du froid.

Les vêtements de cuir et de fourrure furent les premiers apparats de l’homme. Le vêtement fait son apparition dans un but pratique mais il en résulte que les peaux portées conféraient à celui qui les portait la force de la bête. L’homme qui possédait des étoffes de bêtes féroces revenait à être un chasseur et un membre important du clan.


- 3000 av. J.-C. Dans l’Égypte antique, les scribes forment la classe supérieure, désignée sous le nom de « caste au pagne blanc » en référence aux vêtements de lin blanc qu'ils portaient pour indiquer leur rang. Améliorer son apparence relevait aussi d'un sens spirituel et sacré, il fallait entretenir son corps et bien le conserver. La matière précieuse et solide dévoile la puissance de cette caste fondamentale en Égypte. Le blanc interprétait la sagesse et la connaissance de ses hommes.


- 500 av. J.-C. Déjà 500 av. J.-C., Confucius (personnage historique ayant le plus marqué la civilisation chinoise, est considéré comme le premier « éducateur » de la Chine) avait perçu l’importance du paraître dans la perception de l’être. « Une image vaut mille mots ».


- Dès le VI siècle av. J.-C., la nécessité de véhiculer son « image de marque » fait son apparition.

Crésus roi de Lydie impose la frappe de symboles sur les pièces de monnaie, il y fit apposer un lion et un taureau qui symbolisaient la force et le pouvoir. Déjà nous pouvions voir les prémices du logotype.


- MOYEN ÂGE, Au moyen âge la couleur hiérarchise, signale, oppose et classe. La couleur et les tissus se destinent à certaines classes sociales.Elle est déjà le reflet de l’identité.

On rencontre dès la période gothique en France pour la première fois le terme "Consultant en Image" nommé à l'époque "Conseiller de bonne manière et de mode". XII siècle.


Dès la Renaissance sous Catherine de Médicis l’histoire raconte qu’elle donnait des explications sur des couleurs à éviter ou à préférer durant des échanges importants, pour garantir succès à la France, elle-même toujours habillée de la tête aux pieds en noir, a su s'imposer comme la Reine veuve de la France, et à maitriser son image jusqu’à la fin.

Michel-Eugène Chevreul (1786-1889) pourrait par définition, être le premier consultant en image. Il est le directeur de l’entreprise célèbre des Gobelins ( tapissiers) et fait alors une curieuse découverte. En 1839, il publie les résultats de ses recherches méticuleuses et approfondies, dans un volumineux ouvrage intitulé : De la loi de Contraste Simultané des Couleurs.

Chevreul alors passionné par les couleurs, consacre un chapitre entier à sa théorie et fait des recherches approfondies sur les vêtements en corrélation avec l’Homme (yeux, peau et cheveux). Il conclut par : « toutes les couleurs portées directement au visage influent sur la couleur de notre peau ».


En 1700, Madame de Pompadour, jeune femme très intelligente, reçoit une éducation sur l’art et les lettres, très en avance pour l’époque et surtout pour une femme. Elle devient la favorite du roi Louis XV et peut ainsi prétendre à marquer son territoire en termes de mode et d’image. Pour ce faire, elle s’aperçoit que les années passent et que le roi s’intéresse de moins en moins à elle, elle crée alors la garde rapprochée de femmes qui vivaient à Versailles. Ces jeunes femmes étaient conseillées sur leur robe, leur coiffure et leur couleur, pour satisfaire le roi, et ainsi garder une mainmise sur celui-ci.

Il faut attendre Marie-Antoinette et sa conseillère de mode Rose Bertin alors sacrée Ministre de la Mode. Elle conseillera les femmes dans son magasin Le Grand Mogol rue Saint-Honoré.


En 1870, vit l’apparition de nombreux Conseillers de mode dans la haute bourgeoisie française. Lesquels expliquaient comment marier les couleurs, selon qu’on était blonde, brune ou rousse, qu’on avait le teint pâle, vif ou mat, les yeux expressifs ou fatigués… Ces Conseillers de mode officiaient dans les grands magasins (par exemple, les Galeries Lafayette).


C’est en 1920-1930, que les États-Unis introduisent dans les Universités le concept de l’étude des couleurs pour « changer » ou « améliorer » une personne. Deux artistes allemands et professeurs d'art qui ont exposé sur les principes du contraste simultané énoncés par Chevreul ont été Johannes Itten (1888-1967) et Josef Albers (1888-1976). Itten publie L'Art de la couleur en 1961 et Albers publie Interaction of Color en 1963. Le cercle chromatique de Johannes Itten est une tentative de rationaliser la couleur et de permettre son utilisation dans un but esthétique et fonctionnel. Et non pas scientifique visant à former un nouvel artisanat industriel. D'autres artistes, avant lui et après lui, en ont fait : le cercle chromatique étant une simple convention de travail. Quelques ouvrages publiés à la fin de sa vie révèlent l'extrême richesse de ses théories artistiques (sur la couleur, la forme, les correspondances psychologiques et symboliques des couleurs et des sons) et pédagogiques : Approche subjective et description objective de l'art, Paris, Dessain & Tolra, 1971, et Mon cours préliminaire au Bauhaus, Théorie de la mise en forme et des formes, Ravensburg, O. Maier, 1963.


Les ravages de la guerre en Europe feront fuire beaucoup de métier tertiaire tel que le Conseiller en Image il traversera alors l’Atlantique et se développera aux Etats Unis ou il s’agrandira et se développera à la vitesse de la lumière surtout dans les années 50/60 sur différentes techniques telles que la morphologie du corps et du visage dans le monde du cinéma et de la politique. Morphologie, science des formes, venant du grec: "morphé" signifiant forme et "logos" qui veut dire science.

Aujourd’hui, largement galvaudé depuis les années 2000 en France par les médias, la profession souffre d’une confusion donnant une image futile, esthétique et tendance.

L’inverse même de l’essence du principe…

RELOOKING ET CONSEIL EN IMAGE... DIFFÉRENCES!

1/ Le relooking est un phénomène de mode qui fait parler de lui depuis quelques années grâce aux médias et émissions télévisées.

Le relooking consiste à une transformation spectaculaire et éphémère d’un individu en respectant avant toute chose la mode sans jamais tenir compte de la personnalité de la personne.


2/ Le conseil en image prend en considération la personne dans sa globalité par l'analyse du style de vie, de la personnalité, de la psychologie et des attentes de la personne en association à des techniques spécifiques très précisément personnalisées.

MON APPROCHE


Le conseil et la valorisation de l'image de soi est pour moi un moyen puissant qui permet à la personne d'apprendre à se libérer du temps pour prendre soin d'elle, donc de se recentrer et de se poser les questions menant à une meilleure connaissance de Soi.

En touchant à notre enveloppe, nous touchons du doigt à nos habitudes, à nos conditionnements et identifions certains changements à appliquer dans notre quotidien pour notre mieux-être.

Je touche ainsi à l'individu dans sa profondeur, et lui permets de révéler toute son authenticité au travers de son apparence.

C'est un des moyens d'ancrage et de matérialisation de votre essence.


Je révèle ainsi l'Être au travers du par-être et permets à la personne de se libérer d'idées reçues induites notamment par la société de consommation, mais également de reprendre confiance en elle dans ce qu'elle est sincèrement.


Comprendre les codes vestimentaires et prendre conscience de l'image que l'on renvoie aux autres est une des clés de relations socioprofessionnelles réussies, surtout quand on comprend qu'être soi même dans un monde qui nous demande d'être quelqu'un d'autre est devenu un véritable luxe!! Nous n’avons jamais 2 fois l’occasion de faire une première bonne impression.


LES OUTILS DU CONSEIL EN IMAGE


Révéler l’être par le paraître en fonction du mode de vie, de la personnalité, et des habitudes avec:

  • La colorimétrie dont nous venons de parler, c’est la base pour tout conseil en image.

Etude le la palette de couleur en fonction de son harmonie naturelle: Couleur de la peau, couleur des yeux et couleur des cheveux.


Objectif: Bonne mine.

  • Le morpho visagisme

L’étude de la forme du visage pour la mettre en valeur. Grace à la coupe, au coiffage, aux formes de col, de lunettes, de bijoux et des accessoires.

Cette technique va plus loin que le visagisme.


Objectif: Tisser un lien entre le visage et la personnalité.


  • L’étude de la morphologie et de la silhouette à l’aide de tests pour adapter les formes de vêtements mais aussi les matières qui mettront le plus en valeur.

Objectif: Adapter votre façon de vivre au choix des coupes de vêtements qui respectent votre morphologie.

  • L’étude de votre style.

Style dominant et style secondaire en fonction de tests prenant en compte votre personnalité et votre style de vie. Il ne faut pas confondre style et mode.

Le style c’est plus qu’un simple choix de vêtement. C’est la projection de votre identité. C’est le reflet de votre personnalité.


Objectif: Exprimer votre personnalité par le choix de votre style vestimentaire.

  • L’étude de votre garde robe de façon à tout adapter. On va donc observer ce qui se trouve dans votre garde robe et votre mode de vie et les allier à l’étude de morphologie et l’étude de votre style.

Objectif: Etre soi en toute circonstance dans des vêtements qui vous ressemblent.


Un book personnalisé vous sera remis à la fin de votre module de valorisation de votre image.



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Contactez-moi

Carqueiranne, Var, France

Mail: cecile.brail@gmail.com

Tel: +336 10 25 91 82

  • Facebook